Merci !

 

 

L'équipe de Lumière 2012 remercie les festivaliers, les artistes, les invités, les salles permanentes (Pathé, Comœdia, UGC), les autres salles de Lyon et du Grand Lyon ainsi que les partenaires publics et privés d'avoir, par leur enthousiasme et leur présence, assuré le succès de sa 4e édition !

Cimino - Huppert-clôture
Voir les photos de la séance de clôture

Le festival de cinéma Lumière 2012, qui s’est déroulé du lundi 15 au dimanche 21 octobre à Lyon et dans le Grand Lyon, s’est achevé devant 4000 spectateurs avec la projection de La Porte du paradis de Michael Cimino, en sa présence et en celle d’Isabelle Huppert qui parla magnifiquement de l’aventure parfois douloureuse que fut le film. Tous deux ont été impressionnés par l’immense Halle Tony Garnier et très émus par l’accueil électrique et enthousiaste d’un public qui ne quittait plus la salle. « Avec Isabelle, nous étions des enfants du paradis. Mais nous ne le savions pas. » a déclaré Cimino, après être resté longtemps sans voix devant l'accueil chaleureux du public. Chacun a eu le sentiment de vivre l'inoubliable.
Le film, restauré par The Criterion Collection sous la supervision de Michael Cimino, sortira en salles en février 2013 grâce à Carlotta Films.

 

La veille, c'est au Centre de Congrès de Lyon que Ken Loach a reçu le Prix Lumière 2012 des mains d'Eric Cantona, qu'il avait dirigé dans son film Looking for Eric, projeté ce soir-là (grâce à Diaphana, Why Not, Wild Bunch et Sixteen Films). L'ex-joueur devenu comédien a décrit le cinéaste comme « un homme à la hauteur des convictions qu'il défend. Un des deux êtres exceptionnels rencontrés dans [sa] vie avec Alex Ferguson [entraîneur de Manchester United]. » De son côté, le récipiendaire a voulu redire tout ce que la France et le Festival de Cannes avaient fait pour lui et, soutenant l'action du CNC, a insisté pour que le mode de financement du cinéma ne soit pas remis en cause.

 

Comme de tradition, de nombreux cinéastes et acteurs étaient présents pour l’accueillir sur scène et lui rendre hommage : Jerry Schatzberg (qui ouvrit le festival avec la projection de L'Épouvantail), Jean-Pierre et Luc Dardenne, Ariane Ascaride, Laurent Gerra, Marjane Satrapi…

 

Après Clint Eastwood, Milos Forman et Gérard Depardieu, c’est un autre géant du cinéma qui est ainsi distingué pour l’ensemble de son œuvre.

prix lumière à Ken Loach par Cantona

 

Voir les photos de la remise du Prix Lumière à Ken Loach



projectionsLumière 2012, ce fut 111 films, 242 séances, 37 lieux de projections dont 32 salles de cinéma, 43 écrans, 25 communes du Grand Lyon participantes, 5 ciné-concerts, 8 master class et 3 conférences, 4 rencontres avec des étudiants, 17 expositions (9 à Lyon, 8 dans le Grand Lyon), 1 match de foot-ball avec les professionnels de l'Olympique Lyonnais, 1 730 accrédités publics, 1 323 personnalités et professionnels du cinéma, 5 784 scolaires participants, 388 bénévoles, 31 000 auditeurs de Radio Lumière et… 1 mâchon pour les invités étrangers.

Lumière 2012 en images...




Lumière 2012, ce fut aussi des projections de cinéma classique dans les salles (pleines !) de l'agglomération lyonnaise, ce fut La Nuit américaine en audio-description pour les malvoyants au Zola de Villeurbanne, des films d'archives sur Lyon dans les grands salons de l'Hôtel de Ville (plus de 1000 participants) et des visuels de cinéma projetés par la Ville de Lyon en grand format sur des façades de la ville et à l'entrée du Tunnel de Fourvière.

projectionsCe fut aussi des projections dans des lieux particuliers pour un public qui ne peut aller au cinéma : E.T. de Steven Spielberg à l'Hôpital Femme-Mère-Enfant de Bron devant des enfants malades, et My Name is Joe de Ken Loach à la Maison d'arrêt de Lyon-Corbas présenté par Emmanuelle Devos devant des détenus hommes et femmes.

Ce fut enfin des rencontres et des conférences destinées au public et aux professionnels (Max von Sydow, Jacqueline Bisset, François Samuelson, Gaumont, Clotilde Courau, etc.).






galerieLe festival a inauguré la nouvelle galerie-photo de l'Institut Lumière en centre-ville, avec l'exposition « Bob Dylan par Jerry Schatzberg », portraits d'un monstre sacré du 20e siècle photographié par Jerry Schatzberg de 1965 à 1967. L'exposition est encore visible jusqu'à mi-novembre (3 rue de l'Arbre Sec, Lyon 1er).




72 000
billets de cinéma, 27 000 visiteurs des villages du festival, des expositions, de la bourse « Cinéma Monplaisir » et des animations et rencontres organisées autour des projections, cette 4e édition frôle donc les 100 000 personnes en six jours et un soir. Cette participation a confirmé le succès du principe d'un festival de patrimoine reposant sur l'amour du cinéma, l'énergie d'un partage joyeux et la transmission de son histoire.

L'équipe du festival remercie chaleureusement les près de 400 bénévoles pour la qualité et la force de leur engagement, ainsi que ses partenaires publics et privés, les salles de cinéma, les professionnels, et l'ensemble des acteurs culturels, économiques et associatifs qui ont contribué à ce succès.



L'année prochaine, le festival Lumière se déroulera
du lundi 14 au dimanche 20 octobre 2013.

Ce sera, déjà, sa 5e édition !


 

Retour



  • Partenaires médias :
  • France Télévision 2012
  • France Inter 2012
  • Variety 2012
  • Le Monde 2012
  • Studio Live 2012
  • Petit Bulletin 2012
  • Evene 2012
  • Télérama 2012