The Criterion Collection :
Hommage du festival Lumière 2012


Hangar du Premier-Film

Entrée libre pendant le festival



Découvrir l'exposition en ligne en cliquant ici

 

 

Cette célèbre maison d’édition américaine de DVD et Blu-Ray, créée en 1984 et mondialement reconnue, mène un travail remarquable et remarqué sur le cinéma de patrimoine. Découvrez l’histoire de The Criterion Collection (New York) par ses inventives jaquettes de DVD, plus d’une centaine ont été exposées sous le Hangar du Premier-Film.

« Au début, l’édition vidéo et DVD aux USA avait pris tout ce qu’il y avait de pire dans la télévision américaine : copies incomplètes, format tronqué, titres qui semblaient être choisis au hasard, après une partie de zanzi ou de manille coinchée. Et tout à coup, apparut Criterion. Cela commença avec les disques laser, les Michael Powell où sur une piste on pouvait entendre Powell commenter Le Narcisse noir, les Hitchcock où l’on découvrait les différentes fins de certains films, ou alors le début de Notorious. Et des centaines d’autres titres des Contes d’Hoffman aux films de Melville, Kubrick, Kurosawa et récemment au génial Lonesome (Solitude) de Paul Fejos. Alors qu’en France régnait une réelle frilosité (qui heureusement a disparu), on pouvait découvrir un mini-coffret consacré à Raymond Bernard (suivi récemment par un autre sur Basil Dearden, Matarrazo ou Jean Gremillon, montrant notamment Le ciel est à nous, toujours inédit en dvd en France). Criterion, ce fut une oasis dans la jungle des apparitions de DVD, c’est devenu la Rolls des éditeurs. »

 

Bertrand Tavernier



« Après le site internet mondial IMDb que le festival Lumière a consacré l’an dernier, hommage est rendu à The Criterion Collection. Cette célèbre maison d’édition américaine de DVD et Blu-ray, créée en 1984 et mondialement reconnue, mène un travail remarquable et remarqué sur le cinéma de patrimoine. Au fil des années, le contenant (depuis les VHS, les laser-discs, les DVD et maintenant les Blu-ray) n’a pas changé le contenu, et l’engagement d’une compagnie qui a fait redécouvrir aux cinéphiles américains des films qui n’étaient souvent jamais sortis dans leurs salles. Car si les grands auteurs comme Renoir, Godard, Kurosawa, Cocteau, Fellini, Bergman, Tarkovski, Hitchcock, Fuller, Lean, Kubrick, Lang, Sturges, Dreyer, Eisenstein, Ozu, Sirk, Buñuel, Powell et Pressburger, sont bien présents, Criterion a aussi permis à des cinéastes comme Makavejev, Kaurismäki, Melville, Assayas, Oshima, Sautet, Tavernier, Ackerman, Brakhage, Vigo, Grémillon d’être inclus dans ce qui peut être considéré comme la Pléiade des DVD aux Etats-Unis.

C’est Bertrand Tavernier qui, au tournant des années 90, m’a fait découvrir Criterion. Il en était fou. J’ai aussi apprécié d’emblée leurs choix de cinéma, leur amour des auteurs et des oeuvres (ils se distinguaient par le respect des formats dans la notification systématique du « letterbox format » à l’époque où le pan & scan était roi à la télévision américaine), leur manière de défendre et faire découvrir les “director’s cut”. Avec les années, l’éditeur s’est fait producteur : Criterion remonte le fil des oeuvres en contribuant aussi à leurs restaurations. C’est ainsi qu’ils ont proposé à Michael Cimino de se confronter à nouveau, trente ans après sa sortie, à La Porte du paradis. Et c’est à eux qu’on doit cette nouvelle copie restaurée que le festival projettera pour sa clôture.

Criterion, c’est aussi une extraordinaire visite graphique à l’histoire du cinéma. Qu’on en juge à toutes ces couvertures de DVD/Blu-ray exposées : du goût, de l’invention, des couleurs, des typographies, des idées, de l’Histoire, une manière inimitable et contagieuse de donner envie de courir voir les films et de les avoir à la maison. C’est aussi cette splendeur visuelle que nous voulions faire découvrir avec cette exposition installée sous le Hangar du Premier-Film. En souhaitant la bienvenue en France à toute l’équipe new yorkaise de Criterion. »

Thierry Frémaux

 

Retour



  • Partenaires médias :
  • France Télévision 2012
  • France Inter 2012
  • Variety 2012
  • Le Monde 2012
  • Studio Live 2012
  • Petit Bulletin 2012
  • Evene 2012
  • Télérama 2012