logo
Achat des places

Partagez sur fb

titre





25 septembre 2012 / Communiqué de presse
liseret
La Porte du Paradis de Michael CiminoIsabelle Huppert sera l’invitée d’honneur de la clôture du festival Lumière le dimanche 21 octobre à 14h45 dans la grande Halle Tony Garnier à Lyon. Elle présentera le film de Michael Cimino La Porte du paradis (Heaven’s Gate) qui sera projeté en copie restaurée, dans la version de 3h36 récemment réalisée par le cinéaste.


Plus de trente ans après sa sortie tumultueuse aux Etats‑Unis, La Porte du paradis, le chef-d'oeuvre qui fit tomber un studio hollywoodien a été restauré et revient sur les écrans, grâce à l’éditeur-distributeur américain
Criterion (auquel le festival Lumière rend hommage) et sera distribué en France par Carlotta, qui le sortira en janvier.

C’est un événement exceptionnel que cette projection à Lyon, sur le grand écran de la Halle, quelques semaines après celles des festivals de Venise et de New York.

Visionnez la bande-annonce 


 

 
Dans la tradition des grandes projections données à la Halle Tony Garner, La Porte du paradis succèdera au Bon, la brute et le truand de Sergio Leone présenté par Clint Eastwood en clôture du festival 2009, au Guépard présenté en 2010 par Claudia Cardinale et à Cyrano de Bergerac présenté par Jean-Paul Rappeneau et Gérard Depardieu l’année dernière.

Billets en vente à partir du mardi 25 septembre à 16h sur www.festival-lumiere.org,
au 04 78 76 77 78 ou à nos accueils

liseret
LA PORTE DU PARADIS (1980)
HEAVEN’S GATE
de Michael Cimino


En 1870, James Averill (Kris Kristofferson) et Billy Irvine (John Hurt) fêtent la fin de leurs études à Harvard. Ils se retrouvent vingt ans plus tard : James est devenu shérif du comté de Johnson et Billy un de ces gros éleveurs qui voient d’un mauvais œil arriver les immigrants d’Europe centrale attirés par le rêve américain…


D’abord, la légende noire de La Porte du paradis : par son exigence, son ambition, sa folie et son échec au box-office, Michael Cimino a fait tomber à lui tout seul un studio hollywoodien – United Artists –, ce qui lui valut l’opprobre et un exil intérieur dont il n’est jamais totalement sorti. Pourtant, ce film au tournage dantesque (Cimino n’omet jamais de mentionner sa productrice Joanna Carelli) et au casting prestigieux (Kris Kristofferson, Christopher Walken, Jeff Bridges et Isabelle Huppert) reste l’une des œuvres les plus marquantes du cinéma américain des années 70. Truffaut avait inventé une expression : « grand film malade », on verra avec cette projection en copie restaurée qu’avec le temps, on peut enlever le mot « malade ». Lire la suite
La Porte du paradis (Heaven’s Gate)
États-Unis, 1980-2012, 3h36 (nouvelle version 2012), couleur (Technicolor), format 2.20
Réalisation et scénario : Michael Cimino
Photo: Vilmos Zsigmond
Musique : David Mansfield
Montage : Lisa Fruchtman, Gerald Greenberg, William Reynolds, Tom Rolf
Décors : Tambi Larsen
Costumes : Allen Highfill
Production : Joann Carelli, Artistes Associés
Interprètes : Kris Kristofferson (James Averill), Isabelle Huppert (Ella Watson), Christopher Walken (Nate Champion), John Hurt (Billy Irvine), Sam Waterson (Frank Canton), Brad Dourif (George Eggleston), Joseph Cotten (le Révérend Gordon Sutton), Jeff Bridges (John Bridges), Ronnie Hawkins (Wolcott)
Sortie aux Etats-Unis : 19 novembre 1980
Sortie en France : 22 mai 1981
couverture catalogue 2012Le texte ci-dessus est tiré du catalogue
qui sortira début octobre.
Isabelle Huppert titre
huppertOn ne présente pas Isabelle Huppert. Le festival Lumière est très heureux de l'accueillir pour la première fois.

Elle est actuellement à l'affiche de Captive de Brillante Mendoza (en salles) et le sera le 17 octobre de In Another Country de Hong Sang-soo, puis le 24 octobre de Amour de Michael Haneke.

hommage à Criterion
logo criterion
C'est Criterion qui a demandé à Michael Cimino de restaurer son film. La porte du paradis est ainsi présenté dans une nouvelle copie digitale supervisée par le réalisateur. Cette programmation est aussi une manière de rendre hommage aux cinéphiles passionnés qui ont créé Criterion.

Après le site internet mondial IMDb, hommage sera donc rendu à The Criterion Collection (New York). Cette célèbre maison d’édition américaine de DVD et Blu-ray, créée en 1984 et mondialement reconnue, mène un travail remarquable et remarqué sur le cinéma de patrimoine. Au fil des années, le contenant (depuis les VHS, les laser-discs, les DVD et maintenant les Blu-ray) n’a pas changé le contenu, et l’engagement d’une compagnie qui a fait redécouvrir aux américains des films qui n’étaient souvent jamais sortis dans leurs salles. Car si les grands auteurs classiques sont bien présents, Criterion a aussi permis à des cinéastes méconnus d’être édités dans ce qui peut être considéré comme la Pléïade des DVD aux Etats-Unis.

Peter Becker, l’un de ses fondateurs et animateurs, sera présent au festival Lumière. Pendant tout le festival, une exposition des Unes de 300 DVD sera installée sous le Hangar du Premier-Film.


frise une criterion

Pour en savoir plus : criterion.com
liseret
Rappelons que le film d’ouverture du festival lumière, le 15 octobre prochain, est L’Epouvantail (Scarecrow) de Jerry Schatzberg, que le réalisateur présentera lui-même en compagnie de Guillaume Canet ; et que le Prix Lumière sera remis le 20 octobre au cinéaste britannique Ken Loach.


Halle Tony Garnier
20 rue Marcel Mérieux
69007 Lyon
Métro ligne B (direction Stade de Gerland)

 
liseret
Le festival Lumière réunit ses spectateurs :

Mercredi 3 octobre à 19h et 20h30
Mardi 9 octobre à 19h et 20h30


Les nouvelles de dernière minute, les invités, les séances à ne pas manquer…
Présentations avec extraits de films, suivie d’un verre avec l’équipe

Entrée libre sur inscription
communication2@institut-lumiere.org / 04 78 78 18 85
liseret
pack Préparez votre séjour à Lyon ! Réservez votre Pack spécial week-end
liseret
pied

 


 



  • Partenaires médias :
  • France Télévision 2012
  • France Inter 2012
  • Variety 2012
  • Le Monde 2012
  • Studio Live 2012
  • Petit Bulletin 2012
  • Evene 2012
  • Télérama 2012