Baby Cart, une saga japonaise (1972-1974)


Japon, 1972. Le film de sabre se meurt mais Kenji Misumi, né en 1921, signataire de la saga Zatoichi le masseur aveugle dans les années soixante, persiste et réalise Baby Cart. C’est l’aboutissement de son oeuvre, mais aussi le chant du cygne d’un genre qui va disparaître.


Les aventures du samouraï Itto Ogami, grand décapiteur du Shogun, errant sur les routes de la vengeance en compagnie de son fils, le petit Daïgoro, au landau truffé de lames acérées et autres pièges mortels, font le sel de cette saga qui s’étend sur six longs métrages, adaptés de la bande dessinée de Kazuo Koike, dessinée par Goseki Kojima.



Baby Cart 1 : Le Sabre de la vengeance de Kenji Misumi (Kozure ôkami : Ko wo kashi ude kashi tsukamatsuru, 1972, 1h23)

Séances : Comoedia ma 22h | Cinéma Opéra sa 11h

 

Baby Cart 2 : L’Enfant massacre de Kenji Misumi (Kozure ôkami : Sanzu no kawa no ubaguruma, 1972, 1h21)

Séances : Comoedia me 22h | Cinéma Opéra sa 13h30

 

Baby Cart 3 : Dans la terre de l’ombre de Kenji Misumi (Kozure ôkami : Shinikazeni mukau ubaguruma, 1972, 1h29)

Séances : Comoedia je 22h | Cinéma Opéra sa 15h15

 

Baby Cart 4 : L’Âme d’un père, le coeur d’un fils de Buichi Sait (Kozure ôkami : Oya no kokoro ko no kokoro, 1972, 1h21)

Séances : Comoedia ve 17h15 | Cinéma Opéra sa 17h15

 

Baby Cart 5 : Le Territoire des démons de Kenji Misumi (Kozure ôkami : Meifumadô, 1973, 1h29)

Séances : Comoedia ve 22h15 | Cinéma Opéra sa 19h15

 

Baby Cart 6 : Le Paradis blanc de l’enfer de Yoshiyuki Kuroda (Kozure ôkami : Jigozu e ikuzo ! Daigorô, 1974, 1h24)

Séances : Cinéma Opéra sa 21h30 | Comoedia di 17h

 

Les films seront projetés en 35mm – distribution Wild Side.

Chaque épisode peut se voir indépendamment des autres














  • Partenaires médias :
  • France Télévision 2012
  • France Inter 2012
  • Variety 2012
  • Le Monde 2012
  • Studio Live 2012
  • Petit Bulletin 2012
  • Evene 2012
  • Télérama 2012