« Dino ! », souvenir de Dean Martin


Mort en 1995, Dean Martin n’a pas vraiment connu de purgatoire. Acteur ou chanteur, inventeur de la « cool attitude » au cinéma, membre permanent du légendaire « Rat Pack », la trace est prégnante. Pourtant, « Dino » (titre de la biographie que lui a consacré l’écrivain Nick Tosches – le sous-titre est également parlant : La belle vie dans la sale industrie du rêve) n’est que rarement honoré par les académies cinéphiles, pour ne pas dire jamais.

Voici l’hommage du festival Lumière, avec les projections de Rio Bravo de Hawks, Comme un torrent de Minnelli ou Embrasse-moi Idiot de Billy Wilder, ainsi que Ocean’s Eleven de Lewis Milestone.
Rétrospective animée par Laurent Gerra, grand admirateur de l’acteur-chanteur.

 

 

Comme un torrent de Vincente Minnelli (Some Came Running, 1958, 2h17)

Séances : Cinéma Opéra je 20h30 | Cinéma Saint-Denis sa 14h30 | Pathé Bellecour di 17h

Étude de moeurs d’une bourgade aux USA, avec des « monstres du cinéma » : Dean Martin, Frank Sinatra et Shirley MacLaine. Un torrent d’alcool, d’amour et de désespoir.

Rio Bravo de Howard Hawks (1959, 2h21), copie restaurée Warner & Park Circus

Séances : Institut Lumière ma 14h | Pathé Cordeliers je 21h10 | UGC Confluence ve 20h30 | Comoedia di 19h15

Le chef-d’oeuvre intemporel de Hawks. Dean Martin est “The Dude”, alcoolique brisé par la vie et sauvé par un John Wayne aussi fragile que bourru (et sous le charme de la séduisante Angie Dickinson). Une interprétation majestueuse, un air mélancolique My Rifle, My Poney and Me, chanté par un artiste à la voix envoûtante.
> Pour des raisons techniques, le CNP Terreaux ne pourra finalement pas accueillir les séances du festival, les films seront donc projetés au Pathé Cordeliers, 10 minutes après l'heure initialement annoncée.

Ocean’s Eleven/L’Inconnu de Las Vegas de Lewis Milestone (1960, 1h59), copie unique 35mm

Séance : Institut Lumière di 19h45

Ocean’s Eleven, l’original ! Un braquage entre amis dans la ville la plus délirante du monde, Las Vegas. À l’apogée de leur gloire, le tournage fut dirigé par le célèbre groupe de musique Rat Pack et à leur image : amitié, alcool et musique !

Embrasse-moi, idiot de Billy Wilder (Kiss Me, Stupid, 1964, 2h05)

Séances : Pathé Bellecour me 16h45 | CinéDuchère ve 20h30 | Comoedia sa 16h15

Un pompiste et un professeur de musique de seconde zone tentent d’attirer les faveurs d’un célèbre crooner (Dean Martin) et louent pour lui les charmes d’une superbe entraîneuse (Kim Novak). Une farce désopilante signée Billy Wilder.



  • Partenaires médias :
  • France Télévision 2012
  • France Inter 2012
  • Variety 2012
  • Le Monde 2012
  • Studio Live 2012
  • Petit Bulletin 2012
  • Evene 2012
  • Télérama 2012